Danse sur les Rails à Clignancourt, 6ème édition

La 6ème édition du festival Clignancourt Danse sur les Rails se déroule du 7 au 8 juillet 2018 sur les rails de la Petite Ceinture Nord, dans le 18ème arrondissement de Paris.

©Ameline Maheo

Faire découvrir de nouveaux langages chorégraphiques et des musiques actuelles, c’est l’objectif que s’est fixé l’association Les Amis des Jardins du Ruisseau, pionnière des jardins partagés à Paris et organisatrice du Festival. Cette année, sept spectacles chorégraphiques seront proposés tout au long du week-end, en alternance avec des concerts et des manifestations musicales.

« Réunies sous le thème TRANSmission et TRANSgénération, ces créations illustrent, chacune à leur manière, la transmission du savoir-faire, du langage et des sensations entre générations« , expliquent les organisateurs. Avec Lignes de Vie, la Compagnie Les Lézards bleus met en scène des adeptes du Parkour, un art du déplacement révélé par le film les Yamakazi d’Ariel Zeitoun.

Transmission du savoir-faire

Avec RLM (Rapid Life Movement), la compagnie Fearless Rabbits a choisi le « théâtre physique ». « L’écriture du projet a démarré « à la suite des attentats de Paris« , soulignent les concepteurs du spectacle « où le combat, la résistance et la résilience sont moteurs de la transformation des espaces et du corps. Au plateau, un assemblage de barres suspendues qui, dans leur chute, contraignent un corps à lutter, à inventer et à se libérer, en quête de paix. »

R.L.M. / Rapid Life Movement from Fearless Rabbits on Vimeo.

Parmi les invitées, il y a aussi les compagnies Propos, l’Eclaboussée, WLDN Joanne Leighton, Sandra Abouav. Le public sera directement associé à la thématique transmission et transgénération. A travers des sessions participatives d’improvisation, les gens pourront se lancer dans le Krump, une danse évoquant la capoeira et puisant dans la danse africaine et le hip-hop et née dans les années 2000 dans les quartiers pauvres de Los Angeles.

Côté concerts, au trio franco-argentin Engine succéderont le combo de chanteurs et percussionnistes colombiens Ghetto Kumbé et la chanteuse française Mademoiselle Nine accompagnée par le Petit Haïdouti Orkestar.

L’entrée est libre. Informations et programmation : http://lesjardinsduruisseau.fr/evenements-a-venir/clignancourt-danse-rails-2018

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s