A Bordeaux, moins de panneaux, plus d’expos

Plus d’art et moins de pub… A Bordeaux pendant près d’une semaine, du 18 au 25 octobre 2017, des artistes ont exposé leurs oeuvres dans les abribus de la ville.

Apporter une touche plus humaine à la ville en remplaçant les pubs par des oeuvres d’art, c’est l’objectif de la start-up bordelaise Ôboem à l’origine de cette expo. Afin de louer les espaces publicitaires et afficher des reproductions d’œuvres contemporaines, elle a lancé en cours d’année une campagne de financement participatif sur internet. Un appel aux dons entendu par 130 personnes qui ont donné au total 4 500 euros et permis d’exposer 17 œuvres sur plus de 70 panneaux publicitaires du 18 au 25 octobre derniers.

Inspiration d’Amérique du Sud

Pour les fondateurs, Marie Toni et Olivier Moss, l’objectif est double : lutter contre la pollution publicitaire et faire découvrir de jeunes artistes hors des galeries, à la vue de tous. L’idée du projet leur est venu d’un voyage en Amérique du Sud, et du passage dans la ville de Valparaiso au Chili, célèbre pour l’art si présent dans ses rues. De retour en France, les deux voyageurs ont cherché à leur tour comment diffuser de l’art urbain.

Le principe mis en place est simple : à chaque campagne, une sélection d’oeuvres est mise en ligne sur le site de la start-up. Les internautes peuvent choisir une oeuvre, au format de leur choix et la recevoir directement chez eux (de 10 à 100 euros). L’argent permet dans le même temps d’exposer l’artiste dans la rue.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s