La plue-value immobilière du street art

Graffiti in Shoreditch, London, By KylaBorg – Ricardo AKN, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=32161846

La cote de l’art urbain grimpe en flèche. Plus de la moitié des Londoniens préféreraient vivre dans un quartier regorgeant de street art qu’équipé d’un coffee shop, selon une étude récente d’Affordable Art Fair Bristol. A choisir, un tiers d’entre eux privilégient même la présence de beaux muraux à celle d’un bon réseau de transports en commun.

« L’image de l’art de la rue a complètement changé », souligne Sam Gare, directeur de la Foire d’art. « Les artistes urbains créent des œuvres magnifiques, stimulantes (…) et leur popularité se reflète dans le nombre de personnes qui appellent à la multiplication de ces muraux en plein air ». Une popularité croissante due notamment à des artistes tels que Banksy, dont l’oeuvre la petite fille aux ballons a été élue en juillet dernier « chef d’œuvre favori de la nation » par 2 000 Britanniques.

Le succès du street art est tel qu’il pourrait même booster les prix de l’immobilier au Royaume-Uni, selon cette même étude : les Britanniques seraient prêts à payer jusqu’à 8 500 livres supplémentaires pour une maison située dans ce type de quartier.

C’est déjà le cas à Shoreditch, considéré comme la capitale du street art. Les prix ont explosé au cours des derniers années dans le florissant nord-ouest de Londres qui ne manque d’ailleurs ni de coffee shops ni de moyens de transport.

L’an dernier, des chercheurs de l’Université de Warwick avent déjà montré une connexion marquée entre la présence de street art et le prix de l’immobilier. En étudiant les photos de la capitale britannique, téléchargées sur Flickr, ils ont constaté que les quartiers les plus fournis en muraux artistiques, comme Shoreditch et Peckham, étaient aussi ceux dont les prix avaient le plus augmenté. « Nos résultats suggèrent que l’art est en effet associé à l’amélioration des conditions économiques des quartiers urbains », ont conclu les auteurs de l’étude.
 L’Affordable Art Fair Bristol se tient du 8 au 10 septembre 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s